Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 23 visiteurs sur le site !
Focus

Château Beauséjour 2006

Un arôme étonnant de résine de cèdre, un vin délicieux en bouche.


Agenda

Alexandre Bain

dimanche 6 mars 2011, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Installé sur l’appellation Pouilly-Fumé, Alexandre travaille avec un cheval. Un travail alimenté par une véritable réflexion sur l’exploitation des vignes.

Situé à Tracy-sur-Loire (Nièvre), le domaine Alexandre Bain produit des vins issus du cépage sauvignon blanc, également nommé « blanc fumé » à cause de la couleur de la pruine des raisins, et peut-être des arômes de pierre à fusil. Natif de Pouilly-sur-Loire, Alexandre n’est ni le descendant ni l’héritier d’une famille vigneronne. C’est après un apprentissage du métier dans diverses régions, dont un passage en Menetou-Salon, chez Henry Pellé, qu’il crée son domaine, en 2007. Il l’engage aussitôt dans l’agriculture biologique.

La philosophie du domaine est de proposer des vins inattendus et singuliers, basés sur le respect de la nature et le cycle des saisons.

En quelques années, son exploitation est passée de 5 à 9 hectares afin de diversifier les sols exploités. Mais l’approche de son travail reste la même : deux types de sols, deux cuvées. Mademoiselle M pour la partie sur Kimméridgien (étage stratigraphique du Jurassique supérieur), Pierre précieuse pour la partie sur Portlandien (l’étage le plus récent du Jurassique supérieur). Ce qui compte le plus à ses yeux est « la reconnaissance et l’acceptation de ses vins par l’Association des vins naturels (AVN) car il s’agit d’une démarche cohérente qui part de la vigne jusqu’à la mise en bouteille ». La philosophie du domaine est de proposer des vins inattendus et singuliers, basés sur le respect de la nature et le cycle des saisons. Il est donc particulièrement attentif aux plants de vigne qu’il utilise pour remplacer des pieds ou replanter une parcelle. Plutôt que subir les plants issus de clonages, donc fabriqués par les producteurs à partir d’un seul plant-mère, il préfère choisir des pieds issus de sélections massales effectuées sur ses vignes (en choisissant des plants-mères parmi les pieds qui semblent le plus correspondre à ses critères qualitatifs), qui sont greffés par le pépiniériste après prélèvement. Par ce choix, il favorise la diversité, très intéressante pour profiter des diverses réactions face aux maladies et aux conditions climatiques, et qui permet aussi de faire des vins authentiques au caractère bien affirmé.

Alexandre est parfois lyrique : « Je sens la terre quand je laboure au cheval, je sens
sa texture dans le versoir, elle n’est pas toujours la même. » Il cultive et vinifie avec des méthodes naturelles. Il travaille le plus souvent ses parcelles avec son cheval et traite ses vignes sans bataclan phytosanitaire, sans fertilisation. Enfin, il opère en cave sans produits oenologiques. Il est avant tout attentif aux transformations des jus dans les barriques de différents formats et de différentes origines, et là aussi, n’a recours ni à la chaptalisation, ni au levurage, ni à la filtration pour ses cuvées. La clarification est naturelle, par soutirage suivant le calendrier lunaire, et en évitant les périodes de dépression atmosphérique. La mise en bouteille par gravité suit la même règle. Le résultat est à la hauteur de sa volonté de restituer le meilleur de son terroir.

Ce jeune vigneron veut aller encore plus loin dans la rigueur de ses pratiques culturales et dans l’élevage de ses vins, pour des équilibres encore meilleurs et toujours plus de plaisir gustatif. Il s’est fixé cet objectif en se référant à un célèbre vigneron de Sologne, Claude Courtois, et à ses vins.

Pour la petite histoire, la cuvée Mademoiselle M doit son nom à une heureuse coïncidence : la naissance en 2007 de la fille d’Alexandre, « Mademoiselle M » ayant décidé de venir au monde le jour prévu pour les premières vendanges. Quant à la cuvée Pierre précieuse, qui n’a été baptisée qu’à partir du millésime 2009, elle doit son nom à celui du fils d’Alexandre et à un clin d’oeil aux pierres calcaires du terroir.


Repères :

Domaine Alexandre Bain
Bois Fleury, 18 Rue des Levée
58150 Tracy-sur-Loire
alexandre.bain@orange.fr
domaine-alexandre-bain. com
Tél : 03 86 26 66 53

  • Surfaces : 9 hectares en appellation Pouilly-Fumé.
  • Cépages : : sauvignon blanc.
  • Cuvées : Pierre précieuse et Mademoiselle M.
  • Prix : Pierre précieuse : 20 €. Mademoiselle M. : 23 €.

Le choix de Septime
Pierre précieuse, toujours un véritable bonheur à la dégustation et bien loin de ce que l’on imagine d’un sauvignon.

Le choix de Baraou
Mademoiselle M, parfumée et bien en chair.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin sur le site de François Bourin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.