Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 22 visiteurs sur le site !
Focus

Château Beauséjour 2006

Un arôme étonnant de résine de cèdre, un vin délicieux en bouche.


Agenda

Domaine Saint-Germain

mardi 3 décembre 2013, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Les frères Saint-Germain veulent ranimer avec succès des cépages locaux injustement oubliés.

Pendant des années, la famille Saint-Germain a exploité des vignes pour le compte de la cave coopérative. Avec un BTS viti-oeno en poche, Étienne Saint-Germain désire fortement faire du vin, il aménage un bâtiment en chai et crée le domaine en 1999. Son frère Raphaël le rejoint en 2001. Leur domaine est situé en Savoie, mais l’exposition plein sud le place au beau milieu d’une végétation de type méditerranéenne.

Dès le début, des efforts sont portés sur l’environnement avec un enherbement des vignes. Les deux frères sont récemment passés en bio (2009). Le domaine est mécanisé, excepté certaines parcelles qui sont travaillées au treuil. Les deux frères travaillent à la vigne. Étienne est le grand maître de la vinification. Pour eux, un bon vin se fait essentiellement à la vigne. Le travail sur les ceps doit donc être de qualité et d’une minutie de tous les instants.

Les deux frères replantent en favorisant les cépages autochtones comme le persan

Le domaine a pour encépagement du gamay, avec une densité de 8 000 pieds par hectare, planté au début des années 1960. Depuis 2003, les deux frères replantent en favorisant les cépages autochtones comme le persan. Autrefois, le persan était présent dans la vallée de la Maurienne mais comme il était peu productif et maladif, sa culture avait été abandonnée. Les souches de persan ont été retrouvées chez des particuliers, quand la vigne est décorative, dans un jardin sans enjeu économique. En 2012, les frères Saint-Germain ont replanté aussi de la malvoisie.

Le domaine fait partie d’un groupement d’entraide de vignerons drôlement intitulé « Contains Sulfites… mais pas trop ». Aux yeux du groupe, une dimension de domaine à taille humaine est cruciale pour la qualité du travail dans les vignes, mais aussi pour la commercialisation. Grossir a un impact sur le travail, avec la mécanisation à outrance et donc une perte de qualité, un impact commercial avec une mise en concurrence des vignerons qui ont un besoin absolu de vendre mais aussi un impact social car le domaine embauche moins de monde. Les deux frères se font « un point d’honneur de faire travailler des gens de la région ; même si le salaire est bas, c’est un revenu de complément non négligeable pour ces familles ». Ils participent ainsi au flux économique de la région. Sans être régionaliste ou autonomiste savoyard, le développement d’une économie locale est important à leurs yeux. Ils veulent prouver que la vigne et le vin n’isolent pas, mais créent des liens serrés. Un peu plus de 50 000 bouteilles sont produites chaque année, dont presque les trois quarts sont absorbés par le marché local, sur les trois départements alpins avec une activité neige.


Repères :

Domaine Saint-Germain
Route du Col-du-Frêne
73250 Saint-Pierre-d’Albigny
06 10 71 13 85 (Raphaël)
06 15 34 47 47 (Étienne)

  • Surfaces : 10,3 hectares.
  • Cépages. Rouges : gamay, mondeuse, persan, pinot noir. Blancs : chardonnay
    jacquère, roussette.
  • Cuvées : Les Taillis, La Pérouse, Le Pied de la barme, Vieilles vignes, Altesse, Pet nat (méthode ancestrale).
  • Prix : de 6 à 13 €.

Le choix de Septime & Baraou
La Roussette de Savoie, altesse qui va bien.

Pour commander :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.