Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 9 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine Chahut et prodiges, Coup de canon 2008

Un beau travail fait sur ce vin facile à boire.


Agenda

La Gramière

vendredi 11 avril 2014, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

La Gramière, un petit domaine du sud de la vallée du Rhône, côté Gard, est l’exploitation viticole d’un couple, et surtout l’aventure d’une vie rêvée dans le sud de la France pour deux Américains amateurs de vins.

Amy Lillard et son mari Matt Kling ont acheté fin 2004 un ensemble de 4,5 hectares de vignes de grenache, syrah et mourvèdre, sur Castillon-du-Gard, en zone d’appellation des Côtes-du-Rhône ; leur maison de Saint-Quentin-la-Poterie (près d’Uzès) est partiellement transformée en chai.

Dès l’été 2005, ils font des travaux pour aménager une partie de leur maison en chai ; ainsi ils apprennent à couler une chape de ciment. Ils découvrent aussi les difficultés de faire installer la bonne alimentation électrique à temps pour réceptionner la première vendange.

Avant de se lancer, Amy avait vécu et travaillé sur le vignoble de Gevrey-Chambertin puis travaillé pour le marchand de vins américain Kermit Lynch, célèbre pour ses choix d’importation de vins français. Matt, lui, travaille encore pour Cisco Systems mais il est très impliqué dans la gestion du domaine depuis le début et particulièrement dans la conversion à la biodynamie.

Grenache et syrah sont vinifiés de façon naturelle. Cela demande de la patience et il faut accepter de mettre en bouteille plus tard que les voisins.

Pour la taille, comme la totalité des vignes est en gobelet (non palissé), le couple s’adresse à Gérard Gauby afin de disposer des conseils d’un expert. Philosophie maison des origines : le travail dans la vigne est conduit de façon « organique » (pour traduire le terme américain), en utilisant le cuivre et le soufre pour traiter les plantes, en plus de préparations biodynamiques. La certification bio a fini par arriver en 2008. Grenache et syrah sont vinifiés de façon naturelle. Cela demande de la patience et il faut accepter de mettre en bouteille plus tard que les voisins pour ne pas avoir à surdoser en soufre afin de bloquer des fermentations qui traînent en longueur.

En 2007, une location de vignes permet de compléter l’encépagement afin de produire un blanc issu des cépages roussanne et clairette. Mais le rouge 2006 est refusé à l’agrément des Côtes-du-Rhône, ce qui a certainement participé à la construction de l’image du domaine mais relevait d’une injustice. Le célèbre importateur américain Kermitt Lynch prend sa défense dans sa newsletter.

Années noires s’il en est. À l’arrivée de l’été 2008, le tracteur tombe en panne en plein traitement, puis le pulvérisateur se bouche. On leur prête un autre tracteur car il faut traiter coûte que coûte pour résister au mildiou très agressif. Leurs roussannes subissent la plaie du vigneron, et le premier blanc de La Gramière ne sera pas pour ce millésime. Le métier rentre au fil des épreuves.

« Sans le salaire de mon mari, on ne pourrait pas tenir », confie Amy. Ces deux Américains travaillent seuls leur vignoble, avec l’aide ponctuelle de leurs familles et amis. Toutefois, notre vigneronne a réussi à tenir un blog au fil de l’aventure en racontant avec honnêteté leur vie dans les vignes, dans leur chai et sur les salons.

Désormais tous les vins produits ici sont mis en bouteille en catégorie Vin de France. La surface exploitée est, pour l’instant, limitée à 5 ha. « Les cépages actuels sont grenache et syrah, nous allons replanter avec d’autres cépages tels que counoise, cinsault, mourvèdre » explique Amy. L’aventure continue.

JPEG - 67.9 ko
Amy Lillard, domaine de la Gramière

Repères :

La Gramière
165, route d’Uzès
30700 Saint-Quentin-la-Poterie
Tél. : 04 66 57 22 13
info@lagramiere.com
www.lagramiere.com

  • Surface : 5 hectares.
  • Cépages : rouges : grenache, syrah. Blanc : roussanne, clairette.
  • Cuvées : La Gramière rouge, Les Lauzettes (grenache noir, 400 bouteilles uniquement en 2007), Peter’s Vineyard syrah, Le Blanc, et parfois un rosé.
  • Prix : de 9 à 15 €.

Le choix de Septime & Baraou
La Gramière 2006, un rouge viril qui a fait parler de lui.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.