Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 18 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine de l’Arnesque, Plan de Dieu

Un 2010 sur le fruit avec de jolis tanins mais plutôt à déguster dans quelques années. Un 2009 qui se boit avec délice. Un très joli travail de Sébastien du domaine de l’Arnesque qui sait bichonner sa terre et ses vignes.


Agenda

Domaine de Juchepie

mardi 1er avril 2014, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Eddy et Mileine Oosterlinck-Bracke forment un couple charmant dont les vins sont de parfaits compagnons des discussions partagées avec ces vignerons outsiders.


Au début de cette aventure, en 1985, Eddy et Mileine Oosterlinck-Bracke, quincailliers belges des Flandres, achètent en Coteaux-du-Layon une résidence secondaire qui deviendra un domaine viticole, à leur propre surprise rétrospective. Leur passion du vin du Languedoc les avait conduits jusque dans ce coin du Val de Loire, mais le fait que la propriété porte quelques vignes n’était qu’un « détail amusant » de 35 ares.

Et voilà qu’ils confient leurs raisins à des amis vignerons, et que le petit jeu des vendanges sympas décide Eddy en 2001, la cinquantaine venue, à changer de métier. Adieu à leur quincaillerie en Belgique, les migrants sont vignerons en France à Juchepie, sur l’appellation Coteaux-du-Layon-Faye. Quinze années n’a pas été de trop pour mettre sur pied le rêve viticole, et un amour de vin.

Disposant d’un beau patrimoine de vieilles vignes, ils cultivent dès le début dans une démarche bio. Ainsi ils réalisent des vins blancs, avec dans la majorité des cas des sucres résiduels liés au botrytis cinerea, et sans ajout de sucre. Eddy estime pourtant que c’est 1997 qui représente vraiment son premier millésime digne de ce nom.

Aujourd’hui, la propriété comprend environ 7 hectares de vigne sur des coteaux exposés sud – sud-ouest, dans un périmètre d’un kilomètre autour de la maison, plus des terres en friches. Les vignes sont constituées de chenin blanc, exceptés quelques rangs près de la maison qui portent des pieds de cabernet franc. Les pieds de chenin blanc sont greffés pour la plupart sur riparia gloire (un porte-greffe créé à la fin du XIXe siècle). L’âge moyen des vignes est d’environ cinquante ans, les plus anciennes datant probablement de la toute fin du XIXe siècle.

Eddy est convaincu que pour faire s’exprimer le terroir dans le vin, une vie microbienne diversifiée dans ses sols joue un rôle crucial. Proscrits les herbicides ! Le Layon dont émanent les brouillards automnaux participe à rendre ce terroir particulièrement approprié à la pourriture noble (botrytis cinerea) et donc à la production de grands vins liquoreux. Les vendanges sont dirigées dans la recherche d’un maximum de botrytis et de concentration pour la production des moelleux et liquoreux, en visant une juste maturité des raisins. Elles sont donc manuelles (en caissettes) et s’étalent sur quatre à huit passages. Les raisins sont pressés tôt le matin suivant, tout en douceur afin de préserver la minéralité, l’acidité et l’amertume. Eddy précise que « le sucre ne doit jamais dominer » et il croit beaucoup « en l’amertume pour équilibrer noblement les vins sucrés ».

Selon la philosophie du couple, « le vin se fait dans les vignes ».

Selon la philosophie du couple, « le vin se fait dans les vignes », et pas dans la cave. Le pressurage à Juchepie est lent, avec pressoir vertical manuel, sans sulfitage ni débourbage des moûts, afin d’extraire toute la richesse concentrée dans les raisins. Il faut presque 24 heures pour écouler le contenu d’un pressoir.

Les fermentations sont effectuées sans levurage, en barriques de chêne afin de favoriser un échange bénéfique à la bonne évolution du vin qui suivra son libre cours, sans intervention humaine. L’élevage se poursuit en barriques sur lies fines avec bâtonnages. Les vins secs sont élevés 12 mois en barriques d’un ou deux vins. Les cuvées les plus sucrées passent 18 mois en barriques de chêne (neuves pour un tiers pour Les Churelles, jusqu’à 100 % pour Quintessence). Les barriques qui ne sont plus utilisées sont exportées en Écosse pour élever du whisky « Layon-finish » (affinage Coteaux-du-Layon).


Repères :

Domaine de Juchepie
Les Quarts
49380 Faye d’Anjou
Tél. : 02 41 54 33 47
contact@juchepie.com
www.juchepie.com

  • Surfaces : 7 hectares.
  • Cépages : chenin, et quelques pieds de cabernet franc.
  • Cuvées : Anjou : Le CF de Juchepie (rouge), Cuvée Alexander, Le Sec de Juchepie Le Clos (blanc sec), Le Sec de Juchepie Les Monts (blanc sec). Coteaux du Layon Faye : Les Churelles, Clos de la Jalletière, La Passion, La Quintessence, Quart de Juchepie.
  • Prix : de 15 à 60 €.

Le choix de Septime & Baraou
La Quintessence, toujours un pur bonheur.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.