Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 7 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine de l’Arnesque, Plan de Dieu

Un 2010 sur le fruit avec de jolis tanins mais plutôt à déguster dans quelques années. Un 2009 qui se boit avec délice. Un très joli travail de Sébastien du domaine de l’Arnesque qui sait bichonner sa terre et ses vignes.


Agenda

Qui a Bû boira ?

lundi 21 avril 2008, par Monsieur Septime

Il s’est tenu Samedi dans une ville improbable, un événement que sur le papier vous dites que c’est du n’importe quoi, une sorte de salon des vignerons / dégustation avec seulement 11 vignerons mais aussi avec un numerus clausus pour les visiteurs. Tout pour se planter.

Et bien ce pari fait par Laurent Baraou, d’amener des vignerons de talent et des visiteurs attentifs à Bû le temps d’une journée, fut une véritable réussite.

La salle des fêtes de Bû fut réquisitionnée pour l’occasion et un parcours de dégustation proposé. Les goûteurs 5e dan ont préféré ne goûter que les blancs d’abord pour ensuite passer au rouge.

11 vignerons étaient présents et pour tous la rencontre fut riche en échange. Je suis resté 5h sur place, j’ai explosé mon record absolu pour ce genre d’événement, soit une moyenne de 20 minutes d’échanges avec chacun des vignerons, chaque vigneron ayant des choses extraordinaires à faire goûter, parfois même des vins qui sont encore en cours d’élevage.

Ce qui m’a le plus marqué dans cette dégustation c’est ces arômes francs qui s’offraient au nez, arôme de torréfaction apporté par la pellicule de raisin, de poire pour un vin n’ayant pas fini l’élevage, de cerise comme si on les broyait dans sa main, de "boîte à cigare" ou de café comme on peut le sentir le matin. Nous avons tous un goût qui nous est propre et donc voici pour chaque vigneron ce que j’ai relevé :

  • Ceps Eternels 2006 en Pouilly Fuissé du domaine La Source des Fées,
  • Le Clos du Bourg 2001 en Vouvray demi-sec (22g/l) au Domaine Huet qui développe une riche odeur de torréfaction avec en bouche un goût toasté/beurré.
  • Les Lys 2000 en Chablis Premier Cru de Daniel-Etienne Defaix. A boire maintenant mais surtout à garder une bonne dizaine d’année pour voir son évolution.
  • 90C un vin pétillant naturel du Domaine Saurigny qui ne sera à la vente qu’en mai. Sinon le Gamma GT 2006 du même domaine, en Vin de Table car recalé à l’INAO.
  • L’Insolite 2007 en Saumur Champigny Blanc du Domaine des Roches Neuves au parfum envoûtant de poire mais qui ne sera disponible qu’à l’automne.
  • Le RoZé 2007 très sympa du domaine Le Pas de L’Escalette en Coteaux du Languedoc.
  • Le Domaine Yannick Amirault proposait une dégustation originale, basé sur l’altitude : des alluvions de la Loire au plateau.
  • Climat 2004 du Château Cantenac en Saint Emilion. A tomber par terre, tellement il est riche en arôme. Une tenue en bouche superbe.
  • La Lauzette 2007 du même producteur mais sur son propre château, Château La Lauzette en Listrac-Médoc. C’est un 100% Carménère, un cépage quasiment disparu de France mais très cultivé au Chili. Ce cépage fait penser à de l’Alicante, très fruité au nez et en bouche avec une final brutale et très astringente.
  • "Or" de Château Noguès 2003 en Bordeaux supérieur. C’est la seule année où tous les vins ont servi à la vinification et c’est une belle réussite.
  • Trélans 2004 en blanc d’Alain Chabanon, un vin en Coteaux du Languedoc avec des cépages atypiques dans la région : Chenin et Vermantino.
  • 2003 et 2004 en Châteauneuf du Pape du domaine de Villeneuve. Le 2003 se rapproche d’un gamay genre beaujolais et le 2004 à un pinot noir de Bourgogne. Deux vins étonnants.
JPEG - 89.7 ko
Le Parc des Expositions de Bû, qui de l’extérieur a un petit côté entrepôt de maçonnerie.

JPEG - 108.7 ko
A l’intérieur c’est superbe et spacieux. L’installation continue.
JPEG - 93.1 ko
Philippe Greffet de La Source des Fées (Pouilly Fuissé). Il débute le parcours de dégustation.
JPEG - 102.9 ko
Jean Bernard Berthomé du Domaine Huet. Il propose un Vouvray avec un taux de sucre de 70g/l,
on est pas très loin du Coca Cola. Ma remarque le fait marrer.
JPEG - 104.9 ko
Laurent Baraou, le maître de cérémonie.
JPEG - 102.9 ko
Ca discute vin italien.
JPEG - 84.6 ko
Fabien de chez Daniel-Etienne Defaix, il travaille de la stratégie de la conquête du monde, appliquée à Paris.
JPEG - 106.4 ko
Daniel-Etienne Defaix, l’inépuisable ambassadeur de Chablis.
La suite

Repères :

Compte rendu de la journée sur le blog de Fabrice : Vinsurvin
Compte rendu de la journée par un sommelier : Emmanuel Delmas
Un compte rendu très précis par un goûteur 5e dan : Fgsuperfred
Les coups de coeur de Anne : dindonswine avec un coup de coeur spécial Domaine de Saurigny


PLUCHON,  le 24 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

Magnifique reportage ainsi que de superbes photos.
J’adore la photo de Thierry et Laurent !
Cependant j’aurais aimé être à la place de Laurent (je plaisante, quoique...).
Un grand merci à toi pour nous avoir suivi tout au long de cette dégustation.

Au plaisir.

Sylvia


Répondre a ce message

    Par Monsieur Septimele 24 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

    Ma chère Pluchon,

    J’avoue que cette étreinte entre deux bel hommes ne laisse personne insensible.

    Monsieur Septime

    Répondre a ce message

      Baraou,  le 28 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

      Et le regard de Benoît... n’est-il pas pour beaucoup dans la poésie de cette photo ?

      Répondre a ce message

        Par Monsieur Septimele 29 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

        Oui presque envoûtant. C’est vraiment la magie de la photo de pouvoir saisir de tel instant.

        Monsieur Septime

        Répondre a ce message
Anne,  le 22 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

Salut Arnaud, bien joué pour le compte-rendu et les photos, tes reportages sont toujours justes et bien illustrés, félicitations ! Et je ne t’ai pas croisé à Bû mais peut-être à bientôt lors d’une dégustation, d’un salon, d’un tupperwine...


Répondre a ce message

    Par Monsieur Septimele 23 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

    Ma chère Anne,

    C’est du vécu comme on dit. Mais n’en jetez plu, c’est réellement Laurent qui mérite tous ces éloges et non moi.

    Sinon il n’est pas difficile de m’identifier, un appareil photo dans une main, un verre dans l’autre. Au plaisir d’une futur rencontre.

    Monsieur Septime

    Répondre a ce message
Chablis,  le 21 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

Ce fût un plaisir de te retrouver Arnaud
toutes mes felicitations pour ton professionalisme et encore merci pour tes compliments.
amities daniel etienne


Répondre a ce message
Vougeot,  le 21 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

Excellent CR ! Belle plume et belles images : tout ce que j’aime !

Signé : le ga’ qui a l’pif dans Ze roZé


Répondre a ce message

    Par Monsieur Septimele 21 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

    Ohlala tant de compliments. Je vais rougir.
    Quand les rencontres sont passionnantes, les compte-rendus sont plus faciles à faire.

    Monsieur Septime

    Répondre a ce message
Baraou,  le 21 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

Heureusement, tu as réalisé quelques superbes photos !
Ajoutées à ton commentaire cela permet de bien comprendre comment (et pourquoi) une journée de rencontre est un excellent moyen de connaître et comprendre les vins que nous distribuons.
Merci pour ta présence et ton site.
Laurent


Répondre a ce message

    Par Monsieur Septimele 21 avril 2008 : Qui a Bû boira ?

    C’était un grand moment.
    Bravo d’avoir suscité cette rencontre et bonne continuation dans ton travail.

    Monsieur Septime

    Répondre a ce message
Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.