Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 8 visiteurs sur le site !
Focus

Château Beauséjour 2006

Un arôme étonnant de résine de cèdre, un vin délicieux en bouche.


Agenda

Maison Pierre Overnoy

samedi 18 janvier 2014, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Profondément attaché à son Jura, Pierre Overnoy est une grande figure du vin depuis les années 1960, à qui Emmanuel Houillon a succédé. Avec fidélité et qualité.

Si Pierre Overnoy, né en 1937, commence à travailler pour le domaine familial dans les années 1950, ce n’est qu’en 1968 qu’il le reprend à son compte. Il élaborera sa première cuvée « vin nature » en 1984. Mais avant sa longue marche vers un altervin, le vigneron a mis en place quelques principes lors de ces longues années de patience. Depuis toujours, pas de chimie, pas de soufre, la vinification se fait à partir de levures naturelles. Pierre se méfie des désherbants chimiques distribués massivement dès les années 1960. Il a opté pour des méthodes douces. À contrecourant de l’agrobusiness, il met en pratique la technique de vinification « naturelle » de Jules Chauvet (1907-1989) avec l’aide de l’oenologue et conseiller Jacques Néauport.

Son père puis son frère avaient commencé une sélection massale et Pierre a continué, marquant chaque année les pieds les plus beaux et les plus sains, conservant ainsi de la variété dans les qualités des cépages plantés (contrairement à l’utilisation de clones).

La vie de ce vigneron du Jura se confond avec celle de son domaine. Un autre professionnel de cette même trempe le rejoint bientôt. En septembre 1990, en pré-apprentissage, Emmanuel Houillon s’aventure dans cette exploitation qui ne couvre pas plus de 2 hectares à cette époque. Le jeune homme effectue ses sept années d’études en alternance sur le domaine et en devient le salarié. C’est lui qui, approfondissant la méthode Overnoy, conduira le travail des vignes jusqu’à la certification bio, décrochée en 2001.

Tout en continuant à travailler avec Pierre Overnoy, Houillon exploite de la vigne à côté. Dès 2001, Emmanuel peut prendre en charge l’ensemble du domaine, Pierre s’étant effacé petit à petit. Depuis plus de dix ans, l’apprenti est devenu le vigneron principal du domaine, repris sous forme d’un GAEC avec sa soeur et son frère. Comme Pierre Overnoy était sans enfant, Emmanuel lui a succédé un peu comme un fils qui en hommage et en symbole, continue sous le label « Maison Pierre Overnoy ». Signe de grande confiance, il a marié ses propres vignes à celle de son ancien patron, pour une surface totale d’un peu plus de 6 ha.

La terre du domaine se mérite. Par exemple, à côté du chenillard, d’autres travaux nécessitent la main. Pierre Overnoy avait bien un moment fait cheminer ses mulets sur ce terrain lourd, mais leur guidage n’était pas des plus facile. Emmanuel Houillon est un patient, dur à la tâche. En 2007, sans chercher à se faire certifier, il a entrepris de faire baisser les doses de cuivre utilisées, voire de s’en passer. Avec ou sans le patriarche, le roman de la maison Overnoy écrit ses pages sans recours à la chimie, sans SO2 tueur de levures, et en s’attachant à toujours plus de subtilité aromatique et gustative.

Emmanuel Houillon est à la cave un héritier parfait de la vinification. Les fermentations se font sur la base d’une importante population de levures indigènes qui meurent après leur action et se décomposent (par autolyse) afin de nourrir le vin pendant son vieillissement.

Les fûts sont généralement mis en bouteille au fur et à mesure que les vins contenus arrivent à maturité. Sur certains millésimes, on peut ainsi se retrouver avec de nombreuses cuvées selon la vitesse à laquelle les pièces sont arrivées à maturité. Mieux ! Certains élevages peuvent durer quatorze ans ! Caractéristique des vins Overnoy, ils présentent souvent un épais dépôt, car ils ne sont pas filtrés avant la mise en bouteille afin de préserver tout leur potentiel.

Quand on l’interroge sur sa relation avec Pierre, Emmanuel se montre clairvoyant. « C’est comme mon père, mais en même temps c’est même mieux, car on n’a pas cette notion de conflit père-fils entre nous deux. » Et le plus souvent c’est la nature qui prend les décisions pour eux. Un phénomène à l’oeuvre inquiète pourtant Pierre Overnoy et Emmanuel Houillon. L’empreinte du changement climatique est bien présente, remarquent-ils. Les maturités changent, de même que leur façon de travailler la vigne qui, sur ces terres, est stimulée à partir en profondeur, chercher de la minéralité et donc de la fraîcheur. Rite des deux compères : tous les 2 juillet, ils évaluent le raisin. Cette simple inspection visuelle permet de juger la qualité des grains, plus ou moins gros selon les millésimes. « Pour les vieux si le 2 juillet, la fleur est passée et le raisin commence à grossir, c’est une année précoce avec un début de vendange au 10, 15 octobre. Aujourd’hui les vendanges démarrent plutôt le 5, 10 septembre. » Si sur trente ans le Jura a gagné en maturité, se pose une véritable question au sujet de l’équilibre des vins et de leur devenir.

Ses vignes sont en de bonnes mains. Pierre Overnoy, lui, offre volontiers son aide lors des vendanges. Mais depuis quelques années, le génie de la vigne s’est découvert une grande passion pour le pain.

JPEG - 88.2 ko
Pierre Overnoy

Repères :

Maison Pierre Overnoy
Emmanuel Houillon
Rue Abbé-Guichard
39600 Pupillin
Tél. : 03 84 66 24 27
emmanuel.houillon@wanadoo.fr

  • Surfaces : 6,5 hectares.
  • Cépages : chardonnay (2,5 ha), savagnin (2 ha) et poulsard (2 ha).
  • Cuvées : Poulsard, Chardonnay, Chardonnay cuvée (vinifié en rouge), Savagnin jeune, Vieux Savagnin ouillé, Savagnin jaune, Vin de liqueur (selon les années).
  • Prix : de 10 à 60 €.

Le choix de Septime
Chardonnay cuvée. La macération des raisins blancs donne au vin des arômes très agréables auxquels on est peu habitué.

Le choix de Baraou
L’Arbois pupillin pour le caractère de ce chardonnay après une dizaine d’années.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin sur le site de François Bourin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.