Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 6 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine Chahut et prodiges, Coup de canon 2008

Un beau travail fait sur ce vin facile à boire.


Agenda

Domaine Turner Pageot

dimanche 26 janvier 2014, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Avec Emmanuel Pageot et Karen Turner, la prise de risques est continuelle pour toujours aller de l’avant.

C’est dans le petit village de Gabian (600 habitants) que les Turner Pageot se sont installés pour faire naître leur projet de produire leurs propres vins. Karen Turner, une œnologue australienne devenue directrice technique pour le compte du prieuré de Saint-Jean de Bébian, s’est mariée en 2004 avec Emmanuel Pageot, tout frais diplômé de l’université du vin de Suze-la-Rousse.

Après une dizaine d’années à travailler dans le vin tout autour du monde, ils fondent leur famille en terre languedocienne et s’y enracinent durablement. Pour créer leur domaine, ils ont choisi les parcelles avec attention en favorisant les vignes âgées, les expositions Nord et la variété des sols disponibles autour du village (argilo-calcaire, basaltique, gréseux, schisteux, graveleux) afin de bénéficier des meilleures conditions (et potentiels d’assemblages) pour obtenir les vins qu’ils souhaitent produire, c’est-à-dire fins, équilibrés, frais et gastronomiques.

Ainsi furent réunies onze parcelles pour un total d’environ 5 hectares de vigne ; moitié cépages blancs, moitié cépages rouges, avec un âge moyen de vingt ans. Le tout est cultivé selon les principes de la biodynamie. Le couple pratique la phytothérapie à l’aide de bouillies, de jus et d’infusions de plantes locales cueillies par leurs soins et qui fermentent au fond du jardin. Il utilise aussi des huiles essentielles de lavandin (insectifuge) et romarin (fongicide).

De son expérience alsacienne, Emmanuel a gardé le goût des vignes bien entretenues et les 5 ha suffisent à sa peine. Un rang sur deux est labouré et l’enherbement est naturel. Les vendanges sont manuelles et matinales, en pleine maturité et avec un premier tri à la vigne, qui préserve la fraîcheur et la qualité des raisins. Un second tri de la récolte est effectué (l’après-midi) à l’intérieur, sur table vibrante, pour écarter les baies abîmées.

« Le nombre important de nos parcelles permet d’assembler des vins complexes et équilibrés. »

L’utilisation du soufre est limitée. La vinification est réalisée uniquement avec les levures naturelles indigènes en fermentation spontanée. « Le nombre important de nos parcelles permet d’assembler des vins complexes et équilibrés », explique le vigneron. Malgré la taille relativement petite du domaine, et des rendements limités, six vins sont produits sur le domaine sans nuire aux objectifs qualitatifs ni à la volonté de pratiquer des prix abordables pour le plus grand nombre d’amateurs de vins fins.

Il faut noter une dernière curiosité : le verjus du domaine. Il s’agit d’un jus de raisins verts vendangés au tout début de la véraison (et non issu de grappillons tardifs). Ce produit acide ne contenant pas d’alcool est réservé exclusivement à un usage culinaire. Comme les raisins cueillis ne sont pas mûrs, le jus obtenu n’est pas sucré ; c’est un substitut très original pour réaliser des préparations culinaires comme des sauces, des vinaigrettes, des marinades.


Repères :

Domaine Turner Pageot
3 avenue de la Gare
34320 Gabian
Tél. : 04 67 00 14 33
contact@turnerpageot.com
www.turnerpageot.com

  • Surfaces : 4,71 hectares en exploitation, 1,5 ha en jachère.
  • Cépages : Rouges : grenache, syrah et mourvèdre. Blancs : sauvignon blanc,
    roussanne et marsanne.
  • Cuvées : Rouges : Le Rouge (grenache et syrah), Carmina major (syrah et
    mourvèdre). Rosé : 48H (grenache et syrah de saignée, plus un clairet qu’un rosé). Blancs : Santo (roussanne et marsanne en surmaturité pour un niveau de sucre résiduel de 60 g/l), Le Blanc (roussanne et marsanne), La Rupture (sauvignon blanc).
  • Prix : de 7 à 16 € (6 € pour le verjus et 16 € pour les 50 cl de la cuvée Santo).

Le choix de Septime & Baraou
Carmina major, pour son « parcours » cuve-bois-cuve et ses arômes de résine.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin sur le site de François Bourin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.