Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 10 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine Chahut et prodiges, Coup de canon 2008

Un beau travail fait sur ce vin facile à boire.


Agenda

Domaine Peyre Rose

jeudi 22 janvier 2015, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Rencontre avec une grande dame de la vigne et ses vins mythiques.

Pour trouver la propriété, pas de route bitumée. Le seul guide est la ligne téléphonique et ses poteaux qui jalonnent un long chemin caillouteux de trois kilomètres. Un âne et un chien à l’accueil, une maison sans eau courante, l’électricité fournie par un groupe électrogène. Il n’est pas plus facile d’obtenir un rendez-vous que de localiser la demeure de cette grande dame de la vigne.

Marlène Soria est une vigneronne sans équivalent. Un temps dans l’immobilier, elle a quitté la pierre pour la vigne, rejoignant sa maison de campagne acquise dans les années 1970 sur la commune de Saint-Pargoire. Avec ses 60 hectares attenants, elle a plus l’air d’un petit mas abandonné que d’une résidence secondaire de luxe.

Contactée par la coopérative locale, Marlène a gentiment décliné. Elle n’imaginait pourtant pas produire un jour du vin pour le monde entier. Mais elle a commencé à planter quelques cépages… et le virus l’a prise. Installé au coeur de l’Hérault, le domaine viticole qu’elle a créé et qu’elle exploite en agriculture biologique est baptisé Peyre rose, en référence à la couleur des galets sous le soleil, mais aussi au prénom d’une de ses aïeules.

Elle débute avec des rouges, en autoproduisant son premier millésime. Elle veut continuer tout en gardant son indépendance : elle produira ses propres vins et en fera son nouveau métier. La première cuvée est baptisée Raphaël, du nom de son fils adoptif né cette année-là. Marlène plante, majoritairement de la syrah, avec du grenache et du mourvèdre, mais aussi des blancs : rolle, roussanne et viognier. En quelques années, et avec l’ajout de parcelles comprenant quelques portions de cépages différents, trois cuvées s’imposent : deux rouges à dominante de syrah, le Clos syrah léone, dont les vignes sont pour la plupart proches du chai, et le Clos des cistes, aux vignes situées en plateau, donc soumises aux vents marins ; Oro, la cuvée de blanc à dominante rolle, est constituée d’une bonne dizaine de cépages.

Le plus difficile est de trouver une main-d’œuvre à la hauteur.

JPEG - 81 ko
Marlène Soria, domaine Peyre Rose

Le domaine, certifié bio depuis le début, devient en quelques années une des références incontournables du Languedoc, en proposant notamment des syrahs d’une grande fraîcheur. « C’est le terroir qui a tout fait », explique avec simplicité Marlène Soria, désormais attachée à son domaine. Elle poursuit son œuvre en proposant des cuvées de qualité tel ce Marlène n°3, grenache noir et syrah en parts égales, avec un complément de cépages complantés.

Le travail, à la vigne comme dans le chai, est resté simple et artisanal, même si une cave et un chai sont construits sur un côté de la maison. Le plus difficile est de trouver une main-d’œuvre à la hauteur. Le vin est élevé en cuves de béton, aucun bois ne marque les jus. Malheureusement, un problème de revêtement de cuves vaut à Marlène la perte de trois millésimes (1999, 2000 et 2001). Après une longue période d’expertise et de négociation avec le fournisseur, elle a su tourner la page. Toutefois, depuis le millésime 2002, 25 à 30 % des vins sont élevés en demi muids tronconiques.

Le domaine Peyre Rose est devenu un mythe en quelques millésimes, du fait de son approche particulière combinant faibles rendements, longs élevages et commercialisation après plusieurs années de garde. Marlène Soria pilote seule le domaine en attendant, peut être, la reprise par son fils.


Repères :

Domaine Peyre rose
Route de Villeveyrac
34230 Saint-Pargoire
Tél. : 04 67 98 75 50
peyrerose@orange.fr

  • Surfaces : 17 hectares.
  • Cépages : Dominante syrah (que l’on retrouve majoritairement dans les rouges) et « tous » les cépages de la région, pour les rouges autant que pour les blancs.
  • Cuvées : Rouges : Clos des Cistes, Clos Syrah léone, Marlène n°3. Blanc : Oro.
  • Prix : 47 € pour le blanc, 56 € pour les rouges.

Le choix de Septime & Baraou
Oro, un blanc qui n’est commercialisé que dix ans après la récolte, dix années qu’il passe tranquillement en se construisant un caractère oxydatif très solide.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.