Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 23 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine de l’Arnesque, Plan de Dieu

Un 2010 sur le fruit avec de jolis tanins mais plutôt à déguster dans quelques années. Un 2009 qui se boit avec délice. Un très joli travail de Sébastien du domaine de l’Arnesque qui sait bichonner sa terre et ses vignes.


Agenda

Domaine Gonon

lundi 10 mars 2014, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Pierre et Jean Gonon concentrent plus leur travail dans la vigne que dans les chais, où les vins « se font » sans intervention.

Deux frères, Pierre et Jean, exploitent 9 hectares sur les coteaux de Mauves, Tournon et Saint-Jean-de-Muzols, trois communes berceaux de l’appellation Saint-Joseph. Jean est revenu un jour donner un coup de main ponctuel à son père, et Pierre, le cadet, l’a suivi en partant de deux bouts de vignes du grandpère. C’était la fin des années 1980, ils se disaient que si ça ne marchait pas, l’un d’eux partirait.

La propriété familiale s’est agrandie au fil des années : nouvelles plantations dans les coteaux escarpés de Tournon, achat et location de vieilles vignes, certaines ayant été plantées en 1918, comme à Saint-Jean-de-Muzols.

Ils travaillent en bio depuis 2004 et ont engagé la démarche de certification en 2010. La première récolte certifiée sera pour le millésime 2013. Les deux frangins ont pris leur temps car ils n’étaient sûrs de rien. Pierre estime que dix ans est un délai plus raisonnable que celui de trois ans imposé par la législation.

Ceux qui prendront rendez-vous pour visiter leur domaine apprécieront leur accueil, à hauteur de leur passion. Installés à Mauves, en Ardèche, au cœur de l’appellation, ils produisent du Saint-Joseph : du rouge sur 7 hectares et du blanc sur 2 hectares, au lieu-dit Les Oliviers.

Les vignes sont âgées en moyenne d’une trentaine d’années, la densité de plantation varie de 6 000 à 9 000 pieds à l’hectare. Sur leurs coteaux granitiques, les sols, éventuellement amendés de compost fabriqué par leurs soins, sont labourés au treuil ou avec l’aide de Samson, leur fidèle cheval, et piochés. Aucun produit de synthèse n’est utilisé pour les traitements qui sont réalisés avec du soufre, du cuivre et des décoctions de plantes comme l’ortie et le saule. La culture est traditionnelle sur échalas et les vendanges sont manuelles. Ils pratiquent la technique de la taille courte en gobelet. Si besoin, ils ont recours aux vendanges vertes courant juillet. Cela explique des rendements assez bas – entre 30 et 38 hectolitres par hectare – la qualité des vendanges – de beaux raisins – et du vin : ils élaborent des saint-joseph intenses, concentrés et dotés d’une jolie minéralité.

Le rouge est entièrement vinifié en cuves ouvertes avec un égrappage partiel selon les millésimes et les parcelles. La fermentation et la macération durent de deux à trois semaines. Le vin est ensuite mis en fûts : foudres et demi-muids. Il restera ainsi 14 à 16 mois, subissant durant cet élevage deux soutirages, parfois un collage au blanc d’œuf, et de nombreuses dégustations avant l’assemblage et la mise en bouteille sans filtration.

Le blanc est issu des cépages roussanne (20 %) et marsanne (80 %), chacun contribuant à l’assemblage final par ses caractéristiques : rondeur et parfums pour le premier, structure et longueur en bouche pour le second. Après la cueillette, les raisins entiers sont pressés lentement à l’aide d’un pressoir pneumatique. Le jus est ensuite débourbé, sans collage, pendant 12 heures avant d’être mis en pièces pour la fermentation. Comme pour le rouge, les levures indigènes suffisent. Le vin est élevé 11 mois environ sur lies fines, avec bâtonnage hebdomadaire. L’assemblage est effectué avant la mise en bouteille avec une légère filtration. Si vous trouvez un Gonon de quelques années chez un caviste ou à la carte d’un restaurant (à demander, car il est parfois réservé aux connaisseurs), n’hésitez pas !


Repères :

Domaine Gonon
34 avenue Ozier
07300 Mauves
Tel : 04 75 08 45 27
gonon.pierre@wanadoo.fr

  • Surfaces : 9 hectares dont 2 ha pour le blanc.
  • Cépages : rouge : syrah. Blanc : roussanne et marsanne.
  • Cuvées : rouge : Saint-Joseph. Blanc : Saint-Joseph Les Oliviers.
  • Prix : environ 20 € pour le rouge et 22 € pour le blanc.

Le choix de Septime & Baraou
Les Oliviers, pour le souvenir ému d’un magnum de ce blanc, vieux de plus de vingt ans, servi en carafe.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.