Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 21 visiteurs sur le site !
Focus

Daniel-Etienne Defaix - Domaine du Vieux Château, Chablis Premier cru Vaillon 1981

Un vin toasté / beurré tout en rondeur. Un grand moment de dégustation. Superbe.


Agenda

Clos Romain

vendredi 21 février 2014, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Ce domaine fait partie du cercle très fermé des vignerons qui vinifient en amphore et séduisent les Coréens.

L’histoire du Clos Romain débute d’une façon peu ordinaire. Le père, juriste parisien et passionné d’histoire, fut séduit par la beauté de cette région, non loin de Montpellier. Il acheta des terres à Cabrières, parce qu’elles abritaient les vestiges des plus vieilles mines de cuivre d’Europe. Au fil des ans, et profitant du fait que la terre ne valait alors pas un sou, il constitua un domaine de 350 hectares, dont 24 ha de vignes et 6 ha d’oliviers. Afin de mettre en valeur le domaine, il mit l’exploitation en fermage. Mais le fermier laissa tout partir à la dérive : les habitations restèrent sans confort, les oliviers se perdirent au milieu des ronces et la vigne fut dévorée par un oubli broussailleux.

Romain, le fils, lui aussi juriste, décide en 2000 de reprendre en main le domaine et de le remettre d’aplomb. Cela lui prendra dix ans, de la mise aux normes des bâtiments (avec l’arrivée en eau potable et la production d’électricité par panneaux solaires) aux travaux de réfection de la voirie pour circuler sur le domaine en voiture. Il recevra en 2004 le trophée CHENE (Challenge écologie nature et environnement) pour l’ensemble de son travail de remise en état du domaine. Encouragé par une telle reconnaissance, Romain décide de poursuivre la transformation du domaine : il s’attaque cette fois aux terrains, qu’il veut convertir entièrement en bio.

Il est rejoint en 2007 par Céline, une jeune femme d’origine lyonnaise fraîchement diplômée en viticulture-œnologie et qui s’est fait la main dans différentes structures, parallèlement à ses études. Les néo-vignerons décident de ne plus envoyer le raisin en cave coopérative et de produire leur propre vin. Deux cuvées sont créées : Soir d’hiver et Patience. Le Clos Romain est né. Le nom est choisi en référence aux nombreux vestiges gallo-romains éparpillés sur le domaine. En avril de la même année ils ouvrent un éco-gîte, le premier de la région.

Seraient-ils fous, ces Romains ? En 2009, ils procèdent à la première expérience de vinification en amphore, pour la cuvée Phidias.

JPEG - 12.5 ko
Romain du Clos Romain

Seraient-ils fous, ces Romains ? En 2009, ils procèdent à la première expérience de vinification en amphore, pour la cuvée Phidias. La naissance de leur fils vient rompre l’équilibre financier plutôt précaire du domaine et, après dix ans sans vacances, une certaine lassitude apparaît. Céline ne peut plus se consacrer autant au travail de la vigne. Les revenus dégagés par le domaine ne sont pas suffisants pour embaucher quelqu’un à plein temps. Il est décidé de ne conserver que 2 hectares de vigne, que Céline voit « un peu comme un jardin » tandis que Romain retravaille en tant que juriste le temps que la fortune revienne. Mais ils ne lâchent rien. Encore perçus comme de doux marginaux par les habitants de Cabrières, Céline et Romain croient fermement à la région. Le domaine se trouve au milieu d’un site naturel magnifique – pour preuve, les deux gîtes sont toujours complets à la haute saison. Riche en vestiges archéologiques, le domaine accueille chaque année des campagnes de fouille.

Avec un travail réfléchi et respectueux de l’environnement fourni par ce couple qui ne lésine pas sur les efforts, la production est de qualité. Vins et huiles d’olive sont désormais impatiemment attendus par des clients conquis. Le Clos Romain a réussi à trouver un équilibre économique en s’engageant dans une poly-activité associant, avec des cycles différents bien qu’annuels, le gîte, la production d’huile d’olive et la vigne. Leur modèle s’exporte même en Corée du Sud : des fonctionnaires de Séoul en voyage d’études n’hésitent pas faire une étape sur cette propriété lors de leur périple européen.


Repères :

Clos Romain
SCEA d’Arques
Route de Clermont
34800 Cabrières
romaincabanes@hotmail.fr / 06.11.37.05.01
Clos romain

  • Surfaces : 9 hectares, réduits à 2 ha en 2011.
  • Cépages : rouges : carignan, cinsault, grenache, syrah. Pour les futures cuvées en blanc : roussane et viognier, plantés il y a cinq ans.
  • Cuvées : Soir d’hiver, Patience, Rêve enclos, Phidias.
  • Prix : de 6 à 18 €.

Le choix de Septime & Baraou
Phidias, dont la vinification en amphore assure une grande qualité au vin. Soyeux et gorgé de soleil, c’est un véritable plaisir à boire.

La bonne adresse de Céline du Clos Romain
Le Loubatas, Centre Permanent d’Initiation à la Forêt Provençale
B.P. 16 13 860 – Peyrolles-en-Provence
Tel. : 04 42 67 06 70 Fax : 04 42 57 71 25 – http://loubatas.org

Un fantastique lieu d’écologie, qui m’a beaucoup inspiré pour nos éco gites, entre autres car j’y ai tout appris ou presque : les énergies renouvelables, l’éco construction, l’éducation à l’environnement, le partage, la solidarité, le bio, pourquoi produire,boire et manger sain. J’y ai découvert toute une philosophie de vie et d éducation qui m’a marquée pour toujours …

C’est un centre d’éducation à l’environnement (pour petits et grands) , qui accueille des classes vertes, classes de découvertes, mais on intervenait aussi dans les écoles, pour sensibiliser par ex au tri des déchets, ou à la découverte des fermes bio … en séjour au centre, les enfants pouvaient découvrir la faune et la flore locales, découvrir les énergies renouvelables, construire des fours solaires, des petites éoliennes, faire leur pain du petit déjeuner,etc. Un paradis pour les enfants. La cuisine du centre est faite exclusivement avec des produits frais et locaux, bio bien sur, ou en biodynamie, (aujourd’hui notre huile sert en cuisine car j’ai gardé bien sur un lien fort avec eux). Au cours du séjour les enfants découvrent de nouvelles façons de s’alimenter (notamment comme nous le disions le remplacement de la viande par des légumineuses).

Pour commander Le Guide de l’alter-vin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.