Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 14 visiteurs sur le site !
Focus

Clos Romain, Phidias 2009

Vinifié en amphore. Très fruité et sucré presque compoté. Une belle réussite. Très agréable à boire de suite.


Agenda

Mas de la Salle

mardi 6 janvier 2015, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Tags : Languedoc

Ici se nichent, dans leur écrin de garrigue et d’herbes aromatiques, des vins qui déjouent toute tentative de banalisation.

Au confluent des deux Gardons, au pied des Cévennes, à 15 kilomètres au sud-ouest d’Alès, à 65 kilomètres au nord de Montpellier, sur une terre riche en histoire, se trouve – si l’on cherche bien – ce domaine chargé de tradition. Trois familles sont venues créer ce vignoble à Corbès, lieu imprégné par la guerre des Cévennes, par ce qu’elle incarnait comme volonté farouche de préserver l’identité originale d’une culture.

Dans les vins produits ici vit cet esprit de résistance à l’uniformisation. Il donne à la production locale un peu de son originalité par l’expression d’une part non négligeable de ce qu’est un terroir : le travail des femmes et des hommes du pays – les paysans. On ne sait pas précisément à quelle époque a été fondé le Mas de la Salle, ni qui l’a nommé ainsi, la seule certitude est qu’il est très ancien puisque un document écrit en français médiéval atteste le changement de propriétaire de ses terres. Mais c’est en 1954 que le domaine a été cédé à un antiquaire suisse qui fit planter des vignes sur les parcelles exploitées aujourd’hui. Il y a eu depuis plusieurs propriétaires et plusieurs fermiers pour les terres et les vignes.

En 1997, ce sont Claude et Marie Allione qui emménagent dans le Mas de la Salle. Ils se sont associés avec Frédéric Mazer et sa soeur Sophie pour faire vivre à nouveau le vignoble. D’abord par une campagne d’arrachage de plants trop ou mal exploités, puis de replantation de cépages mieux adaptés. Ensuite par la réhabilitation de la vieille clède (séchoir à châtaignes) et la construction d’une extension qui permet un élevage optimal des cuvées et la mise en bouteille la plus rationnelle possible. Enfin par le choix de l’agriculture biologique, qui correspond à la volonté culturale des exploitants.

Le vignoble du Mas de la Salle est une mosaïque de petites parcelles où chaque cépage a été établi en harmonie avec une terre, un microclimat et son environnement. À Corbès, ils refusent les débroussaillements extensifs et les nivellements abusifs. Chaque parcelle est ainsi enchâssée dans son écrin de garrigues, d’herbes folles, de plantes odorantes, dont on sait combien elles participent aux arômes et à la typicité des vins autant qu’à la préservation d’une biodiversité source d’équilibre durable.

Le vignoble du Mas de la Salle est une mosaïque de petites parcelles où chaque cépage a été établi en harmonie avec une terre, un microclimat et son environnement.

L’ensemble du vignoble est situé sur un petit plateau à une altitude de 200 mètres, parfaitement exposé au Sud, mais déjà derrière la barrière rocheuse qui délimite les montagnes cévenoles. L’ensoleillement et la chaleur de la Méditerranée d’une part, la fraîcheur des montagnes cévenoles de l’autre. Ainsi, les vins sont les fruits de rencontres : le granit métamorphique se coulant dans les calcaires de sédiments, les Gardons qui s’accouplent, et les familles qui se lient dans la création.

La cueillette est entièrement réalisée à la main (tôt le matin pour les blancs) puis les blancs sont pressés lentement, dans un pressoir antique, afin d’obtenir une extraction totale des arômes, sans brutalité. Sans débourbage ni levurage, une partie fermente en cuves, et l’autre en fûts de chêne neufs. Les blancs y séjournent de longs mois pour un élevage sur leurs lies. Ils sont mis en bouteille avec une adjonction minimale de sulfites. Les vins rouges sont vendangés manuellement puis égrappés et partiellement foulés. Les moûts macèrent quinze jours à six semaines, à température contrôlée, sans aucun levurage et avant un repos hivernal en cuves ou en barrique selon les vins. La vinification, comme pour le rosé, est réalisée sans soufre ajouté. La mise en bouteille est réalisée sans collage ni filtration ni sulfitage.

Les cuvées sont classées en Vins de pays des Cévennes issus de raisins de l’agriculture biologique certifiée avec mention Nature et Progrès. En plus, le domaine produit une cartagène typiquement cévenole qui est obtenue par l’ajout d’alcool au moût de raisins de cépages traditionnels et anciens, et après un vieillissement de six mois en barrique. La gamme est complétée par un jus de raisins certifié AB.


Repères :

Mas de la Salle
Le Ranquet
30140 Corbès
06 74 83 88 09
mas@masdelasalle.fr
www.masdelasalle.fr

  • Surfaces : 8 hectares.
  • Cépages : chardonnay, viognier, muscat petit grain, roussane, chenin, carignan, grenache, cabernet sauvignon, cinsault, syrah, pinot noir, et quelques cépages indigènes oubliés comme le chichaud, le bourrisquou, la vituaigne, l’oeillade, le grec rose, etc.
  • Cuvées : Rouges : Les Menuets, Les Concertos. Blancs : Symphonie, Les Quatuors, Le Prélude. Rosé : Les Sonates. Plus le cartagène et le jus de raisin.
  • Prix : de 5 à 8,50 €.

Le choix de Septime & Baraou
Les Concertos, c’est un vin de fraîcheur qu’il ne faut pas boire en « pensant Languedoc » ; la part de pinot noir issu d’une parcelle peu exposée doit y être pour quelque chose.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.