Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 11 visiteurs sur le site !
Focus

Château Beauséjour 2006

Un arôme étonnant de résine de cèdre, un vin délicieux en bouche.


Agenda

Les Trois Petiotes

samedi 4 janvier 2014, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Une histoire de famille et de vigne philosophiquement conviviale.

Des études à l’EDHEC, un poste de cadre dans le secteur bancaire : Valérie Fauvel-Godelu avait un avenir tout tracé. Elle a préféré à cette carrière rectiligne les vignes en Côtes-de-Bourg. Signe avant-coureur, elle s’était inscrite au club d’oenologie de l’EDHEC pour s’aérer l’esprit. Elle y a aussi croisé son futur compagnon, Denis. Le couple a changé de voie à la faveur d’une formation au CFPPA, par Pierre Bernault (Château Beauséjour, à Montagne).

En 2008, après la naissance de leur troisième fille, le couple achète 3,26 hectares de vignes : trois parcelles plantées en malbec, merlot et cabernet franc. Le nom du domaine est tout trouvé : Les Trois Petiotes. La famille vit à Bordeaux. Denis conserve son travail dans la banque. Dans un premier temps, Valérie part seule à l’aventure. Il n’est pas possible d’habiter sur ce domaine, également dépourvu de chai : dans cette AOC, presque tout le monde livre à la coopérative. Valérie loue un entrepôt dans une zone industrielle. Les cuves sont placées sur des palettes, elle fait installer une citerne pour récupérer les effluents.

En 2011, vingt-six ares sont arrachés pour construire son chai. À la fin des travaux, et après avoir laissé reposer la terre, l’objectif est, même si cela amène à quitter l’appellation AOC, de replanter en blanc, idéalement des cépages anciens. Au début du XXe siècle, la région produisait en effet du malbec, pour améliorer le vin de Bordeaux. Par la suite, les parcelles ont été plantées avec du colombard pour la distillation du cognac.

« Je suis passionnée par mon nouveau métier de vigneronne, qui donne encore plus de sens à ma vie. » Valérie met un point d’honneur à ce que ses enfants viennent travailler avec elle dans les vignes, dont elle défend la convivialité. Les vendanges sont faites avec les amis. Et rien de plus « naturel », pour elle, que de travailler en bio. « J’ai vu trop de vignerons mourir de cancer après avoir manipulé toute cette chimie que l’on maîtrise si mal », assure-t-elle.

La vendange est triée à la main, en cagettes. Elle produit des raisins impeccables du point de vue sanitaire, qui ne nécessitent pas de soufre.

Le couple démarre en suivant les méthodes bio. La certification est pour 2011, au terme de la période de conversion. La vendange est triée à la main, en cagettes. Elle produit des raisins impeccables du point de vue sanitaire, qui ne nécessitent pas de soufre. L’adjonction de soufre ne survient que parfois, en cours d’élevage, pour éviter des déviances. La prestation du laboratoire d’analyses est minimale.

Plutôt que de se limiter à mettre des produits dans ses cuves quand on lui a demandé de le faire, Valérie souhaite effectuer ses propres choix. Précisions : « J’avais tellement perdu un sens à la vie, dans mon travail où je n’étais plus d’accord avec ce que l’on me demandait de faire. Je voulais réellement retrouver quelque chose où je pourrais plus jouer sur l’intuition et le ressenti, quitte à me planter. »

Valérie passe encore pour une originale, elle qui désherbe à la main alors qu’à l’aide d’un produit désherbant, le résultat serait plus net et plus rapide. Mais on est loin d’une Marie-Chantal à la vigne : un web d’actualités du domaine est là pour documenter régulièrement le projet du couple et ses évolutions.

Quand on est néo-vigneron dans des régions telles que le Bordelais, l’internet permet de sortir de l’isolement caractéristique de cette profession, et de trouver si ce n’est des conseils, du moins des encouragements venant d’autres vignerons philosophes.


Repères :

Valérie Godelu
Vigneronne à Tauriac
Les Trois Petiotes
115 bis, rue Bauducheu
33800 Bordeaux
06 85 94 47 53 - lestroispetiotes@free.fr
lestroispetiotes. over-blog. com

  • Surfaces : 3 hectares.
  • Cépages : malbec, merlot, cabernet franc.
  • Cuvées : Rosé (80% malbec), deux cuvées de rouge dont l’une avec une majorité de malbec.
  • Prix : de 6 à 12 €

Le choix de Septime & Baraou
Rouge 2009 (malbec, merlot, cabernet franc), un vin frais avec un équilibre entre les fruits et les tanins, belle promesse de dégustation à cinq ans.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin sur le site de François Bourin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.