Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 9 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine Chahut et prodiges, Coup de canon 2008

Un beau travail fait sur ce vin facile à boire.


Agenda

Le Temps des cerises

lundi 29 décembre 2014, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Si un ancien déserteur de l’ex-RDA est à la tête du Temps des cerises, point de gros bras tatoués en ce domaine : un couple, tout simplement, pétri d’idéaux pour ses vins.

Né dans un petit village est-allemand, Axel Prüfer a vu sa vie transformée par l’arrivée d’un courrier : sa convocation pour le service militaire, en 1998. Il quitte l’Allemagne et parcourt les routes de France, dans un vieux camping-car. À cours d’argent, notre déserteur dégotte du travail à la vigne, aux environs du pic Saint-Loup. Le domaine qui l’a embauché, où il apprend le français, est voisin du Mas Foulaquier de Pierre Jéquier. C’est là qu’il rencontre l’œnologue Yann Rohel qui lui fait découvrir le vin nature. Axel ne doute pas que c’est là « la seule façon de faire du vin. » Il suit donc un BTS viticulture-œnologie en alternance, dormant sur le parking de l’école, dans son camping-car, en période d’étude : « Comme ça, j’étais toujours le premier en cours. » Il fait les vendanges dans la vallée du Rhône mais aussi dans le Beaujolais, chez Marcel Richaud ou Marcel Lapierre. Des expériences toujours brèves mais formatrices, qui permettent de souder une forte amitié avec des professionnels aux précieux conseils tels que Jean-François Nick et Loïc Roure.
Son amie Utte quitte à son tour l’Allemagne et le rejoint.

En 2004, un héritage leur permet de créer le domaine. Ils achètent une parcelle et le reste est pris en fermage. « J’ai choisi les vignes par rapport à la vue que l’on a quand on est dedans. Si je suis bien dans la vigne, je vais bien travailler et transmettre en quelque sorte mon bonheur d’y être. Pour moi c’est comme des vacances, dans la nature et libre. Cette philosophie du vin nature, il faut la vivre au quotidien avec les gens qui nous entourent. » Utte propose de baptiser le domaine Le Temps des cerises, en référence à la Commune de Paris. De 5 hectares, il passe très vite à 7,5 hectares, dont une parcelle de blanc acquise récemment.

Dès le début, Axel cesse tout traitement, ce qui n’était pas le cas avant son installation. L’enherbement est total, l’herbe fauchée, il n’y a aucun apport. Mais cette
transition est trop rude, la vigne souffre. Axel épand donc du compost et du fumier pour redynamiser le sol. Les traitements des vignes au soufre et au cuivre sont modérés ; sont privilégiés les huiles essentielles orange et citron, les tisanes d’orties, de silice… L’approche relève plus de la phytothérapie que de la biodynamie.

« Si je suis bien dans la vigne, je vais bien travailler et transmettre en quelque sorte mon bonheur d’y être. »

Le vin est élaboré à la parcelle, « pour faire un vin de terroir », donc sans assemblage ; pour ce faire, certaines parcelles sont coplantées. La vinification, exclusivement en macération carbonique sans remontage ni délestage, vise à obtenir des vins légers en tanin, ne nécessitant pas d’élevage. Le blanc a exigé un travail particulier : le chardonnay perd très vite son acidité quand il mûrit. Pour la première année, la vendange s’est faite en six tries. Les trois premiers passages ont été pressés directement. Par la suite, les raisins, plus mûrs, ont été mis en macération carbonique de six semaines. Cela permet de conserver l’acidité du raisin et de profiter d’une maturité optimale. Pas d’intrant en cave : « Le pire pour moi, ce n’est pas forcément le soufre, mais le levurage, car c’est la levure qui stabilise le vin. » Même le soufre a été abandonné car il altérait les vins.
Avec des rendements variant de 10 à 20 hectolitres, la production du domaine ne dépasse pas les 15 000 à 18 000 bouteilles par an.

La vigne a donné à Axel la chance d’une seconde vie. Recherché durant cinq ans par la police militaire, il a repris contact avec l’armée. Constatant qu’il était établi en France et désormais père de trois enfants, les autorités l’ont affranchi. Tchin-Tchin !

JPEG - 71 ko
Axel Prüfer, Le Temps Des Cerises (Hérault)

Repères :

Le Temps des cerIses
2, rue du Bernouvrelles
34260 La Tour-sur-Orb
Tél. : 04 67 23 76 05

  • Surfaces : 7,5 hectares.
  • Cépages : grenache en majorité, carignan, cinsault, merlot, aramont. Pour le blanc, chardonnay, grenache gris et carignan blanc.
  • Cuvées : Rouges : Avanti Popolo (vigne de soixante ans sur granite/quartz), Fou du roi (terrasse de schistes), Un pas de côté (merlot, grenache, essentiellement
    sur sable granitique), Les Lendemains qui chantent (grenache sur granite/quartz). Blanc : La Peur du rouge (chardonnay sur dolomies).
  • Prix : de 8 à 16 €.

Le choix de Septime & Baraou
Avanti Popolo, un vin de soif léger et fruité que l’on boit entre copains, sans voir passer le temps.

Pour commander Le Guide de l’alter-vin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.