Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 8 visiteurs sur le site !
Focus

Château Beauséjour 2006

Un arôme étonnant de résine de cèdre, un vin délicieux en bouche.


Agenda

Domaine de Marcoux

lundi 26 janvier 2015, par Laurent Baraou, Monsieur Septime

Deux soeurs vigneronnes qui appréhendent le métier dans un éternel recommencement, de millésime en millésime.

Sophie Armenier a commencé ici à Marcoux en 1997 après avoir travaillé avec son frère. Puis sa soeur Catherine l’a rejointe. Elles sont à la tête de ce domaine vieux de sept cents ans et toujours dans la famille. Catherine s’occupe de la vigne depuis une vingtaine d’années et Sophie gère les vinifications. Quant à Pistache, le chien, à charge pour lui accueillir les visiteurs, du facteur au dégustateur du Guide de l’alter-vin. Le vignoble de Châteauneuf n’est pas uniforme et le domaine possède des parcelles dans divers quartiers autour du village, ce qui permet de limiter les risques des aléas climatiques ; parce qu’ici il gèle, il vente, il pleut et il fait parfois très très chaud !

Le nom de la famille Armenier vient d’« Armani », dont on retrouve des traces sur les registres dès le XIVe siècle. Au fil du temps le domaine familial s’est fait et défait, de mariages en successions, autour de Châteauneuf-du-Pape, village fortifié à l’histoire riche et aux particularités multiples. Ici comme en d’autres lieux de production viticole, le statut fiscal a favorisé le développement.

Depuis peu, l’exploitation a démarré une expérience en Lirac sous le nom de La Lorentine. Pour aller plus loin dans la démarche qualitative, en 2010, ce vignoble est devenu la pleine propriété de Marcoux et sera identifié comme domaine de Marcoux (mais sous l’appellation Lirac).

« Le terroir c’est un sol, un climat, mais aussi des cépages et enfin un vigneron… »

« Le terroir c’est un sol, un climat, mais aussi des cépages et enfin un vigneron… » nous raconte Sophie Armenier. Les mers intérieures (du secondaire et du tertiaire), une pleine alluviale, un relief de terrasses, le soleil (sa luminosité), le vent (qui aide à lutter contre certaines maladies de la vigne), les femmes et les hommes de ce village, c’est toute l’histoire qui vit dans ses vins.

Le domaine est passé depuis 1991 en agriculture biologique, aujourd’hui certifiée Ecocert. Les sols sont travaillés à la charrue, dynamisés à la bouse de corne, la silice, le compost de bouse. Les vignes sont soignées à l’aide de tisanes préparées sur place avec des orties, des pissenlits, de la camomille… C’est un travail organique et « discrètement » biodynamique depuis plus de dix ans, mais sans volonté de se contraindre à une pratique certifiée… Certainement le tempérament de Sophie, un peu plus anxieuse que sa soeur.

La vendange est éraflée (sauf certaines grappes pour le fond de cuve) après un tri sévère avec un premier à la vigne et un second sur le banc. Sur les blancs, Sophie a augmenté le dosage de SO2 par rapport à ses débuts, encore une influence de son tempérament, même si les proportions restent raisonnables. Le soufre est ajouté à l’arrivée de la vendange au chai, parfois en cours de vinification, puis à la mise en bouteille ; le niveau total reste très contrôlé. Les vinifications sont effectuées par quartier puis l’assemblage est réalisé quatre mois avant la mise en bouteille. Le travail est accompli en cuves béton et bois tronconique (pour les vieilles vignes), sans recherche d’extraction, sans ajout de levures, sous températures contrôlées, et avec parfois un peu d’ajout d’acide tartrique pendant les fermentations.

Un nouveau local a été construit. Il comprend un espace de dégustation très agréable qui jouxte le chai et la salle d’embouteillage.


Repères :

Domaine de Marcoux
198, chemin de la Gironde
84100 Orange
Tél. : 04 90 34 67 43
info@domaine-marcoux.com
www.domaine-marcoux.fr

  • Surfaces : 17 hectares en appellation Châteauneuf-du-Pape, 1 ha en Côtes-du-Rhône, 8 ha en Lirac.
  • Cépages : Rouges : grenache noir, syrah, mourvèdre, cinsault, et cabernet sauvignon pour le Vin de table (Vin de France). Blancs : roussanne et bourboulenc.
  • Cuvées : Rouges : Raisin de loup (Vin de France), Côtes-du-Rhône, La orentine (Lirac), Châteauneuf-du-Pape, Châteauneuf-du-Pape Vieilles vignes. Blanc : Châteauneuf-du-Pape.
  • Prix : de 7 à 100 €.

Le choix de Septime & Baraou
Vieilles vignes 2009, issue de sélections massales de grenaches noirs de 70 à 110 ans, avec un rendement de 10 hl/ha, pour un jus de baies sauvages incomparable !

Pour commander Le Guide de l’alter-vin :


Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.