Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 27 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine Chahut et prodiges, Coup de canon 2008

Un beau travail fait sur ce vin facile à boire.


Agenda

2 jours dans le désert bordelais

mardi 6 mai 2008, par Monsieur Septime

A la faveur d’une ou deux discussions et dégustations, il y a eu comme un déclic dans ma petite tête : l’oenotourisme est l’avenir du vin français. Formule un peu péremptoire mais qui n’est pas de moi. Et si effectivement l’atout du vin français n’était plus dans son renom mais dans une offre pertinente d’oenotourisme.

N’écoutant que mon courage Mistelle.fr a sauté dans l’avion, voir un peu du côté de Bordeaux ce qu’était l’oneotourisme à la faveur du pont du 1er mai.

Premier contact : à Bordeaux ça râle. Pas contre vous mais contre les autres qui ne sont pas là pour entendre, ça râle et vous êtes bien involontairement pris comme témoin. Le tourisme de masse fait peur en ce week end du premier mai et c’est la ruée sur les châteaux ... heu un petit peu la ruée ... enfin j’en ai vu deux ce matin ... heu vous croyez qu’après une attaque nucléaire il y aura si peu de monde aussi ? De ruée ce que l’on retient, c’est que l’on ne voit personne.

Armé de mon appareil photo nous voici donc partis visiter les châteaux les plus prestigieux, les 5 grands. Malheureusement quand la France qui travaille se repose, ils ne sont pas ouverts. Et puis ce vendredi qui est comme un week end ils son fermés aussi ; un peu comme si Versailles ou la Tour Eiffel étaient fermés le week end du premier mai.

Nous nous rabattons donc sur du second cru, voir moins.

Il apparaît clairement qu’il n’y a pas d’offre d’oenotourisme à Bordeaux, certains bricolent dans leur coin pour des raisons diverses et variées (purement mercantile ou sinon la visite du château entre dans une politique plus globale de communication etc ...) mais pas réellement de mise en valeur des fleurons du patrimoine régional.

A peine descendu de l’avion nous partons dans les Graves à Pessac Léognan. Le premier Château visité est Smith Haut Lafitte qui est couplé avec l’hôtel les Sources de Caudalie et un spa. Les propriétaires sont Daniel et Florence Cathiard des pros du business (ancien propriétaire de Go Sport) et de la com (la dame a inventé une gamme de produit "vinothérapie"). L’agencement du Château s’en ressent ; tout est pensé et réfléchi ... on n’est pas très loin de ce que l’on pourrait voir à Disneyland.

La visite terminée, on remonte à Bordeaux où l’appellation finie en pleine ville ce qui nous permet de visiter à l’arrache le Château Pape Clément et de voir les grilles de Château Haut Brion qui se visite mais pas le dimanche ... euh non le vendredi je voulais dire.

JPEG - 125.5 ko
Château Smith Haut Lafitte en appellation Pessac Léognan, Graves.
JPEG - 105.6 ko
Une vue à partir de l’hôtel Les Sources de Caudalie, un spa avec de la vinothérapie.
JPEG - 129.1 ko
Les graves, des caillous polis par l’érosion qui chauffent en journée et restituent leur chaleur la nuit. C’est le sol typique de la région.

JPEG - 144.4 ko
De la chimie qui imite le chant de la femelle papillon et qui perturbe le mâle qui ne sait plus où il en est, ou un truc du genre. C’est de l’agriculture raisonnée comme on dit.

JPEG - 137.9 ko
Tout est mis en scène. Ca fait un peu Disneyland.
JPEG - 104.5 ko
La table de tri.

JPEG - 118 ko
Le pressoir pour le vin blanc ainsi que les cuves inox où sera vinifié le blanc.
JPEG - 122.3 ko
Le cuvier pour le vin rouge.

JPEG - 116.2 ko
L’élevage du vin blanc et du vin rouge.

JPEG - 114.9 ko
Le domaine a son propre tonnelier, toujours une présentation très (trop peut être) propre.

Photos suivantes


C-Drick,  le 6 mai 2008 : 2 jours dans le désert bordelais

Mr Septime, voyons !!!
Soyons sérieux, l’oenotourisme chez les grands "noms" de Bordeaux... Mais ils s’en battent le bonbon comme de l’an 3000 !!
Vu qu’ils sont deja plein aux as rien que sur les ventes à l’export, c’est pas un visiteur du week end du 1er mai qui va leur faire sortir leur tapis rouge :-)

Dans le bordelais il faut chercher les petits producteurs qui travaillent dans le respect du terroir (chateau planquette par exemple) une petite liste indicative ici :
http://www.vins-etonnants.com/ca_75__Bordeaux.htm


Répondre a ce message

    Par Monsieur Septimele 6 mai 2008 : 2 jours dans le désert bordelais

    Pas forcément le tapis rouge mais une offre cohérente et pertinente car l’embryon de quelque chose existe ; il suffit de le mettre en musique.

    Monsieur Septime

    Répondre a ce message
Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.