Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 38 visiteurs sur le site !
Focus

Château Beauséjour 2006

Château Beauséjour 2006

Un arôme étonnant de résine de cèdre, un vin délicieux en bouche.


Envoyer un commentaire


form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?


Domaine La Bohème

Les marcheurs de grande randonnée qui délestent ses vignes ne s’y trompent pas : le domaine possède un raisin délicieux !

Patrick Bouju est un informaticien qui a tout lâché pour s’installer dans le Puy-de-Dôme. Aujourd’hui vigneron, il produit sous le nom du domaine La Bohème des vins sans sulfites ajoutés et naturellement naturels. Ce trentenaire calme et serein est installé à 500 mètres d’altitude (moyenne approximative des diverses parcelles), avec certaines très vieilles vignes (la doyenne a près de 120 ans), et il ne « monte » pas à Paris pour courir les bars à vins branchés. Il est devenu un paysan auvergnat qui intrigue les anciens du pays.

Son exploitation est morcelée, construite au fil des locations car l’achat pour un « néo » n’est pas chose simple en cette région, et Patrick est toujours à la recherche des meilleurs terroirs connus ou oubliés du Puy-de-Dôme. Parfois l’inter-rang est trop étroit (90 cm) pour un cheval, parfois il doit refaire le palissage, parfois les vignes totalement enherbées mériteraient d’être labourées. Ainsi se construisent les vins de La Bohème, en majorité sur la base de vieilles vignes, avec des densités de plantation élevées (10 000 pieds à l’hectare, voire plus par endroits). Les nuisibles qu’il doit subir sont d’une tout autre nature que ceux rencontrés dans les vignobles voisins. Un chemin de randonnée longe l’une de ses parcelles, et un grain par-ci, un grain par-là, le temps des vendanges venu, il ne reste plus grand-chose. Preuve que le raisin est bon et gorgé de sucre.

Sur des sols variés (basalte, calcaires, argilo-calcaires, marno-calcaires), les vignes sont d’une diversité surprenante et d’une richesse inestimable, avec la présence de cépages comme le limberger, le mirefleurien, le gamay fréau, le gamay de bouze et autres variétés de gamay à petit grain ou gros grain. Patrick les cultive dans un grand respect. Pour les traitements, il utilise des produits à base de cuivre et de soufre ainsi que des tisanes ou des extraits fermentés de plantes telles l’ortie, la prêle ou la consoude, dans le but de renforcer les défenses naturelles. Il n’utilise pas de désherbant ni de produits chimiques de synthèse. Les travaux à la vigne sont effectués manuellement. Et même si cela fait longtemps que ses vignes n’ont reçu aucun produit non conforme à l’agriculture biologique, il n’a engagé le processus de certification que depuis deux ans.

« Ici on fait du vin qu’avec du raisin et puis c’est tout…et avec de la sueur quand même ! »

Patrick réalise des vins naturels en progressant pas à pas, sans donner de leçon ni s’embrouiller dans de grands discours. Commentaire brut de pomme : « Ici on fait du vin qu’avec du raisin et puis c’est tout… et avec de la sueur quand même ! »

Il vinifie les parcelles séparément pour rechercher les caractéristiques des différents terroirs, selon la nature du sol. Son objectif est de produire par de petits rendements et des extractions longues des vins de caractère. Par ailleurs, le respect de la faune et la flore dans la vigne lui permet de vinifier avec les levures indigènes de chaque terroir. Il intervient peu dans la vinification, avec des raisins sains et concentrés, l’équilibre arrivera tout seul. Pas de sulfite lors de la vinification, ni à la mise en bouteille, ce sont des vins vivants.

JPEG - 71.4 ko
Patrick Bouju, domaine de la Bohème

Domaine La Bohème
63160 Glaine Montaigut
Tel : 06 50 07 97 11
http://www.domainelaboheme.fr

  • Surfaces : 6 hectares.
  • Cépages : des gamays d’Auvergne, 1 ha de chardonnay, 1,5 ha de pinot noir.
  • Cuvées : Rouges : La Bohème, Lulu, Le Litre de la jungle, Violette, Festejar (pétillant). Blancs : Suzanne, The Blanc.
  • Prix : de 9 à 25 € (pour le liquoreux).

Le choix de Septime & Baraou
The Blanc, un chardonnay que l’on affectionne pour son côté volcanique !


| Copyright © 2007-2014 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.