Mistelle, le site web du vin et autres alcools Alter-vin, vin hors du commun selon Septime & Baraou
Actuellement 15 visiteurs sur le site !
Focus

Domaine de l’Arnesque, Plan de Dieu

Un 2010 sur le fruit avec de jolis tanins mais plutôt à déguster dans quelques années. Un 2009 qui se boit avec délice. Un très joli travail de Sébastien du domaine de l’Arnesque qui sait bichonner sa terre et ses vignes.


Agenda

Au local, citoyens ! La logistique suivra.

mardi 4 juin 2013, par Monsieur Septime

Femme de projets, Céline Beauquel du Clos Romain, toujours certaine de son engagement pour un monde meilleur, vient de se transformer en locomotive d’un projet local qui est loin d’être anodin. Son rêve de réunir des producteurs afin de créer un marché de produits locaux se concrétise aujourd’hui.

En effet à partir du 4 juin jusqu’à la fin de l’été se tient tous les mardis à Villeneuvette (Herault) un marché bio, Les Mardibios. Le principe : réunir une dizaine de producteurs locaux en bio pour un marché festif de 17h à 19h30 avec un conclusion à la buvette du village pour l’apéro. Pour se faire Céline a initié la création d’une association, L’écureuil vert. A terme l’association doit prendre en charge l’organisation du salon "Le printemps des vignerons" qui a connu sa seconde édition cette année.

Le local comme solution d’avenir

Si cette news en tant que telle n’intéresse quasi personne car à destination du public et des consommateurs de la région, elle s’inscrit pourtant dans une démarche plus globale. Sur fond de problématiques environnementales, de scandales alimentaires du fait d’intermédiaires peu scrupuleux entre le producteur et le consommateur, le local a toutes les vertus et répond à une véritable demande des consommateurs et au besoin de producteurs étranglés par un système devenu fou. Les AMAP cartonnent à Paris, pouvoir s’y inscrire est une gageure, les listes d’attente sont aussi longues que celles pour obtenir un passeport à la préfecture de Paris.

A court terme il faut s’attendre à la multiplication de ces initiatives et qui après un temps de mise en place fonctionneront très certainement. Car le local c’est :

  • Réduire l’impact des émissions carbones en limitant les déplacements,
  • Limiter les intermédiaires (circuit court) qui a pour effet d’augmenter les marges du producteurs tout en proposant des produits meilleurs marchés (à qualité comparable) aux consommateurs,
  • En finir avec cette pseudo traçabilité alimentaire qui à part nous garantir des OGM n’a jamais mis le consommateur à l’abri des scandales alimentaires (Vache folle, huile frelatée, Mozarella Galbani etc ...),
  • Reconstruire le tissu social en sortant rencontrer des gens de la vraie vie, discuter avec eux et s’attarder.

C’est du "Street local" qui se conclue par un "Street apero". De plus quand c’est bio, il ne faut pas se gêner.


Repères :

Les producteurs présents :

  • Beate Witthof, MAS DE LA TORTUE (Plantes aromatiques, plants potagers , épices , variétés anciennes)
  • Brigitte Michel, La Garrigue en Essentielle​ (Huiles essentielles, baumes aux plantes, savons végétaux, sirops aux plantes,hydrolats, gelées aux plantes)
  • Claire Chiampo (Oeufs - poule & caille -, confitures​)
  • Elsa Vicente, Bioelsa (Maraichère : Légumes de saison, aromates)
  • Benoit Gunn, Huile DARGENT (Huile d’olive d’Aglandau , Picholine & Verdale)
  • Didier Lhermitte & Karine Michaud, LA MEULE (Viennoiseries et brioches, Fougasses salées, Pain de campagne, complet, céréales et petit épeautre, baguette,
    Pain sucré et/ou salé)
  • Danie & Christian Perrenot, La Maison Ruche (Miel bio de fleurs du Lodévois & Larzac)
  • Soazig Le Mouël & Michel Ber (Producteurs et transformateurs de porcs sur le Larzac)
  • Céline Beauquel et Romain Cabanes, Clos Romains (Vin AOP Coteaux du Languedoc, Huile d’olive)

Par dominique Paoluzzole 26 mars 2014 : Au local, citoyens ! La logistique suivra.

Si votre "news" n’interesse personne... Elle arrive pourtant jusqu’à nous, à Sceaux 92330, qui avons le même mode de raisonnement !
J’ai créé en 2012 une AMAP ("Sceaux et Brouettes") qui fonctionne actuellement avec 48 adhérents, et nous montons une AMACCA (Association pour le Maintien des Alternatives Culturelles et de Création Artistique ) Son nom : "Court-circuit". Le lancement aura lieu le 14 juin, sous un barnum installé dans un jardin public en centre ville...
Notre objectif : faire de la culture un "bien commun"... Et dans la culture il y a bien sûr le vin et le goût
Dominique Paoluzzo


Répondre a ce message
Poster un nouveau commentaire

| Copyright © 2007-2015 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.