Mistelle, le site web du vin et autres alcools
Actuellement 16 visiteurs sur le site ! Accueil Agenda Base Faq Forum Se connecter
Focus

Domaine Chahut et prodiges Coup de Canon 2008

Domaine Chahut et prodiges Coup de Canon 2008 Un beau travail fait sur ce vin facile à boire.

Déposé par : Monsieur Septime


La rediffusition du reportage « Le vin est-il toujours un produit naturel ? »

La rediffusition du reportage « Le vin est-il toujours un produit naturel ? »

Envoyé Spécial a diffusé jeudi dernier (nous vous l'annoncions dans une news précédente : Envoyé Spécial et le vin ... une leçon de chimie ) un reportage qui fait actuellement débat. Entre les vignerons qui critiquent l'approche des journalistes qu'ils qualifieraient volontiers au mieux de "grand n'importe quoi", au pire de diffamation et les amateurs dégustateurs qui découvrent la nature des vins que l'on essaye de nous faire passer comme "produit naturel" il y a matière à l'empoignade.

Pour résumer les professionnels de la profession sont fâchés disant que l'on ne doit pas donner une image négative au vin.
De chez Mistelle.fr même si le ressort du documentaire joue sur le dramatique nous aimerions qu'il y ait beaucoup plus d'initiative de ce genre afin que l'on puisse faire enfin le distinguo entre vin "produit naturel" et vin "industriel" des hypers. Que l'on reconnaisse simplement le travail qualitatif de nombreux vignerons français.

En tout cas nous avons la chance que France 2 nous offre la possibilité de voir et revoir le reportage sur leur site :

« Le vin est-il toujours un produit naturel ? » de Céline Destève, Christophe Kenck et Pierre Toury.



EDIT du 17/10/2009 : A priori France2 ne diffuse plus le reportage mais il peut être visionné sur Dailymotion.

« Le vin est-il toujours un produit naturel ? » 1/2
« Le vin est-il toujours un produit naturel ? » 2/2

Monsieur Septime
04/10/2009


Actuellement 13 commentaires

Emma6511 (11/10/2009)

Je ne pense pas que le problème concerne l'image négative qu'apporte le reportage sur le vin mais plutôt la mauvaise information, peu professionnelle, apportée par ces journalistes, doit-on se demander si tout les autres reportages d'envoyé spécial sont réalisés de la même façon?


Monsieur Septime (12/10/2009)

Cher Emma6511,

Le reportage a surement ses défauts mais aussi ses qualités. En tant qu'amateur un petit peu éclairé, j'ai apprécié ce documentaire car il nous explique pourquoi les vins vendus à Carrefour ou Franprix (sans jamais les cités) ne sont pas des produits naturels comme on le pense.

La conclusion du reportage focalise sur ce vigneron pris dans une spirale qui lui interdit de produire un vin comme il souhaiterait le faire. Donc un combat perdu d'avance contre la grande distribution qui implicitement souligne le courage/la volonté de ceux qui ont pu en sortir (Jean Pierre Frick).

Il y a des approximations mais le but n'est pas de nous expliquer la fabrication du vin mais de critiquer simplement un business; le vin dans 80% des cas est une agro-industrie, de plus corporatiste car avec de multiples petits acteurs (on serre les coudes).
Cela pourrait être du yahourt ce serait la même chose.

Ceux qui ne participent pas à ce business devraient plutôt encourager ce type d'initiative de la part des journalistes car le jour où tout le monde produira du vin de m**** et que la GD représentera 100% du marché, il sera trop tard.

Monsieur Septime


vinoman (15/10/2009)

sa remet tout les tout les repportage en question si il ne sont pas capable de fair mieux sa crait car si a se jour le vin ne contener pas de sulfit en france il n'y aurai pas de vin en france avec toute les maladie cryptogamique on est obliger de retrouver des sulfit en plus pour conserver les vin et eviter le oxidation le so2 est vitale il est tres reglementer et tres suveiller alors arreton decouter de conerie si grosse a+


Nigivie (16/10/2009)

Ils ont retiré la vidéo de leur site et c'est bien dommage.... Moi je trouve qu'on a le droit de SAVOIR pour avoir ensuite la liberté de choisir en toute connaissance de cause....


Monsieur Septime (17/10/2009)

Cher(e) Nigivie,

Il y a toujours moyen :
http://www.dailymotion.com/user/khalem-session/video/xare7g_vin-chimique-12_lifestyle

http://www.dailymotion.com/user/khalem-session/video/xared3_vin-chimique-22_webcam

Monsieur Septime


C-Drick (21/10/2009)

Thanks Mr Septime pour ta vigilance ;-)
C'est quand même bizarre que les liens des vidéos aient si vite disparus du site de France 2 .... lobby vous me direz ... surement

Sinon maintenant je sais qu'un caddy c'est un gros camion et l'IUPP met du vinaigre dans un verre au salon de l'agri ;-)

Enfin un documentaire sur un sujet tabou !

Oui le vignoble de champagne est tout pourri !!! Il n'y a qu'a voir l'épandage des gadoues qui a été fait pdt 1 siècle et les hélicos propulsant les insecticides pour comprendre que le champagne ben c'est pas bon


C-Drick (21/10/2009)

Allez hop moi aussi je dénonce
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000#tab=search;vid=7366939

Merci les suisses


Monsieur Septime (21/10/2009)

Merci pour le lien. Reportage intéressant même s'il est inquiétant.
Ils commencent à y avoir une belle production « Bio » en Champagne.

Monsieur Septime


C-Drick (21/10/2009)

Meme si les pesticides etaient stoppés sur une parcelle champenoise il faudrait à cette dernière 15 ou 20 ans pour qu'elle soit décontaminée... alors le bio en champagne ...


Monsieur Septime (22/10/2009)

« Les Rachais » de Boulard, Beaufort qui par exemple est en bio depuis la fin des années 70, etc ...
Tout n'est pas parfait mais il faut bien commencer par quelque chose.

Monsieur Septime


Costieres (27/10/2009)

Monsieur Septime,
Je vois que vous prétendez être un amateur éclairé, si tel était le cas je peux vous dire que je ne participe pas à ce fameux "business de la GD" et je ne suis pas pour autant d'accord avec ce reportage.
Pourquoi cataloguer des milliers de personnes avec simplement deux cas ?
Nous travaillons durement tout au long de l'année pour à peine gagner le smic. Certes nous l'avons voulut mais quand nous sommes dans une phase un peu ascendante, voilà que des journalistes faisant preuve d'un dilettantisme flagrant, viennent flinguer en quelques minutes le travail de plusieurs années voir de plusieurs générations.
Et cela est inacceptable !


Monsieur Septime (03/11/2009)

Mon cher Costières,

Si "éclairé" est le premier reproche qui m'est fait on va dire que je ne le suis pas du tout comme ça c'est un sujet de discorde en moins.

Je sais le travail que représente la conduite de la vigne par rapport à une autre activité agricole et sa faible rentabilité mais l'erreur est de partir de ce postulat pour penser qu'il ne faut pas dire du mal du secteur car de facto j'en serais impacté. Quand on critique Mc Do, à mon avis le cafetier d'à côté avec son plat du jour doit être plutôt content.

Il ne s'agit pas d'aimer ou pas le reportage. Le sens de celui-ci n'est pas de faire dans le bisournous type « C'est pas sorcier » mais de dénoncer des pratiques industrielles parfois frauduleuses engendrées par un système. Il ne vient à personne l'idée que l'on ne doit pas parler de la mafia car cela nuit à l'image de l'Italie. Pour moi il en est de même pour le vin.

Je viens d'un secteur où les pros sont fortement syndiqués pour des problèmes de lobbying quand un des membres fraude ou fait n'importe quoi il se fait attaquer en justice par son syndicat pour atteinte à l'image de la filière. C'est déjà ce qu'aurait du faire l'Interbeaujolais au lieu de minimiser la fraude de quelques adhérents.

Ce n'est pas France2 qui flingue votre travail, c'est un corporatisme qui fait que les choses se règlent en famille et surtout un marché du vin tenu essentiellement par Carrefour ou Intermarché.

D'ailleurs quand la RVF a fait un classement du top100 des personnes qui comptaient dans le milieu du vin, Castel était n°1 et l'acheteuse de Carrefour n°2. C'était à mourir de rire. Si c'est ce que vous souhaitez pour la filière vinicole, je pense que nos points de vue ne seront jamais conciliables.

Moi personnellement ce reportage m'a donné envie de boire du vin de qualité et de partager ce plaisir. Si c'était un des buts poursuivis il a été atteint.

J'aurais plaisir à vous rencontrer lors d'un salon ou autres.

Monsieur Septime


pourparlerfranchement (07/12/2009)

Bonjour,

Merci car je désespérais de pouvoir visionner cette émission que j'avais ratée et que France 2 a eu la faiblesse de retirer après avoir eu le courage de la faire.

Ancien viticulteur et exploitant, je ne vois pas bien ce qu'il y a d'erroné dans ce reportage. C'est simplement la réalité, et ce qui me choque personnellement, maintenant que j'ai vu le documentaire, ce sont les réactions hostiles auxquelles il a donné lieu.

Notre viticulture et notre agriculture sont malades des pesticides, et les maisons de phytosanitaires, extrêmement puissantes, ne reculent devant rien.
Elles sont les uniques bénéficiaires de ce processus, au détriment des viticulteurs, des consommateurs et de l'environnement. C'est cela la réalité.

J'admire le courage des exploitants bio.

Bien cordialement







| Copyright © 2007-2010 Mistelle.fr | Tous droits réservés.
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.
L’abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.